Les start ups françaises battent leur record de levées de fonds en 2018

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les start ups françaises établissent un nouveau record de levée de fonds en 2018 avec 3,2 milliards d’euros, elles dépassent ainsi l’ancien record établi en 2017.

Par Franck Boccara

Bonne nouvelle pour la Frenchtech ! Les start ups françaises ont atteint un nouveau record de levées de fonds en 2018. En effet, le site spécialisé Maddyness a procédé à un décompte en ce début d’année selon lequel 3,2 milliards d’euros auraient été levés en 2018, contre 2,3 milliards en 2017, soit une augmentation de 40%. Par contre, la vraie surprise de ce décompte tient dans le nombre d’opérations qui, pour sa part, a baissé. L’écosystème start up a connu 657 tours de table (parmis lesquels 612 dont le montant a été dévoilé), contre 689 l’an dernier.

C’est l’éditeur de jeux vidéo pour mobile VODOO qui détient le record avec 171 millions d’euros levés. Deux autres start ups françaises ont réalisées des levées de plus de 100 millions ; il s’agit de DEEZER, le service de musique en ligne avec 160 millions et de BLABLACAR, le site de co-voiturage avec 101 millions.

Voici les autres start up françaises qui figurent au top 10 :

Evaneos : 70 millions d’euros

Ledger : 61 millions d’euros

OpenClassrooms : 51 millions d’euros

Recommerce : 50 millions d’euros

Scality : 48,5 millions d’euros

Dynacure : 47 millions d’euros

Quantum Surgical : 42,4 millions d’euros

Le directeur général de Bpifrance Nicolas Dufourcq avait annoncé à la fin décembre, sur Tweeter, des chiffres légèrement différents selon lesquels les sommes levées avaient augmenté de 68%, parmis 800 start ups.

✔

Nicolas Dufourcq@NicolasDufourcq

Grosse annee de levees de fonds par les startup francaises : +68% en euros. Le nombre de deals entre 20 et 50 ME a double. 4 mega rounds superieurs a 100ME. Au total pres de 800 start up ont leve des fonds. Bravo a toute la Frenchtech. @Bpifrance @LaFrenchTech37503:39 – 22 déc. 2018Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité179 personnes parlent à ce sujet

Share.